Baisse des cotisations salariales de 2,2 points au 1er janvier 2018 pour accompagner la hausse de la CSG

Baisse des cotisations salariales au 1er Janvier 2018

La suppression des cotisations salariales d’assurance chômage (2,40 %) et d’assurance maladie (0,75 %) aura bien lieu en 2018, mais aura lieu en deux temps : une première baisse sera effective au 1er Janvier 2018 et la deuxième à l’automne 2018. Cette suppression sera compensée par l’augmentation de la CSG (+ 1,7 %). Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, a confirmé cette mesure le 23 Août dans un communiqué de presse du gouvernement que vous pouvez retrouver ici .

Les cotisations baisseront dans un premier temps de 2,2 points au 1er Janvier 2018, puis de 0,95 points à l’automne. Cette diminution compensera alors immédiatement l’augmentation de la CSG et devrait résulter d’une augmentation du pouvoir d’achat dès la rentrée 2018, comme l’a garanti le ministre.

Ces mesures une fois déployées dans leur totalité  devraient générer pour une personne au SMIC (temps plein 35 h, sans prime ni 13e mois) un gain net de 258 € par an, et 130 € à partir de 2018 comme l’a spécifié le ministre lors d’une interview sur Europe 1. Pour une personne dont le salaire brut est de 2 000 € (sans 13ème mois), elle s’élèvera à 348 € par an. Enfin, pour une personne touchant 2 620 € brut (sans 13ème mois), cette augmentation sera de 456 € par an. Le ministre parle d’une augmentation du pouvoir d’achat de 1,45 %  pour tous les salariés.

Les salariés et indépendants seront les premiers concernés par cette baisse des cotisations salariales. Pour les fonctionnaires ne cotisant pas pour l’assurance maladie et chômage, des discussions auront lieu dès l’automne 2017 pour compenser cette augmentation de la CSG.

L’intégralité de ces mesures et le calendrier de leur application sera détaillé lors de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale.